TERNES

Cet appartement Haussmannien de 105 m² avenue des Ternes n’avait subi aucuns travaux depuis plusieurs dizaines d’années. La disposition des pièces et la largeur du couloir faisaient perdre beaucoup de place alors que les volumes étaient généreux. Par ailleurs, la cuisine était sombre et vétuste. La salle de bain, quant à elle, était très petite et mal ventilée. Une grande rénovation était donc nécessaire pour redonner à cet appartement sa splendeur. L’intervention se devait d’être importante sans pour autant être ostensible. Il fallait garder avant tout le charme ancien de l’appartement.

 Le projet a donc consisté à réorganiser les espaces. De deux chambres, nous sommes passés à trois et nous avons doublé le nombre de salles de bain et de WC. Pour cela, la largeur du couloir a été réduite de 60 cm permettant de gagner de la surface. La cuisine ouverte sur le couloir permet d’ouvrir l’espace d’entrée et de jouir de la double exposition est-ouest de l’appartement. Cette cuisine a été conçue de telle manière à ce que la cuisine « propre » soit le plus proche et le plus ouvert sur le couloir pour rétrécir sur la partie cuisine « sale » (évier, plaque, réfrigérateur, four…), les éléments hauts de la cuisine ne se trouvant que dans la partie « sale ». Toujours côté est de l’appartement, nous avons conçu une suite parentale avec l’espace chambre, un dressing, une salle d’eau composée d’un WC séparé et d’une douche bénéficiant d’une « fenêtre » sur la chambre amenant de la lumière naturelle dans cet espace. Le couloir prolongé jusqu’au fond de l’appartement a permis de créer une nouvelle chambre. L’ancienne chambre centrale a été entièrement rénovée et une salle de bain a été créée entre ces deux chambres. L’ancienne porte entre le séjour et cette chambre a été repensée pour accueillir d’un côté un bureau et de l’autre un niche faisant office de bibliothèque. Le séjour a été intégralement refait à neuf tout en conservant les portes vitrées donnant sur le couloir et le parquet d’origine, une bibliothèque tout en contraste vient s’assoir sur le mur mitoyen, permettant à la fois de décorer cet espace vide et de se séparer phoniquement du voisin.

Malgré un appartement complètement rénové, l’image qui ressort du projet est celle d’une rénovation douce qui respecte l’histoire du lieu tout en y apportant un touche de contemporanéité.

Maître d’ouvrage : Privé

Architecte : JOD ARCHITECTURE

Etudes : 2 mois

Chantier : 5 mois

Surface : 105 m²

Coût : env. 1100 € HT/m²

Photographies : David Foessel 

Une réflexion sur “TERNES

  1. Pingback: La rencontre : Jérôme-Olivier, un architecte qui déménage ! | wemind blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s